Étiquette : tuto

Tutos

Tuto n°1 de Peyrine : La communication visuelle

Qu'est-ce que la communication visuelle ?

Tuto n°1 de Peyrine, votre graphiste illustraprint

Ceci est un essai personnel sur la communication, ce qu'elle signifie pour moi
et comment je travaille pour adapter ma composition aux demandes des clients.

Podcast

[soundcloud url="https://api.soundcloud.com/tracks/282991555?secret_token=s-A7qCD" params="auto_play=false&hide_related=false&show_comments=true&show_user=true&show_reposts=false&visual=true" width="100%" height="100" iframe="true" /]

Version Texte

De nos jours, les gens qui lisent nos supports de communication visuelle recherchent encore plus qu'avant l'identification à une « marque », au milieu de tant d'autres. Cela marche autant pour des entreprises qui proposent un produit ou un service, que pour des particuliers/associations qui souhaitent inviter des gens qui ont un ou plusieurs points identitaires communs (l'âge, le milieu social, familial, valeurs, principes, loisirs…).

Le premier travail du graphiste

... C'est de déterminer avec son client le type de message qu'il souhaiterait transmettre, autant explicite qu'implicite. Chacun a sa propre sa « langue » : certains préféreront les mots, d'autres les dessins, ou bien des modèles détournés afin d'expliquer au mieux l'objectif de son projet.

Les personnes qui souhaitent communiquer leur message visuellement, travaillent avec le graphiste comme conseiller technique. Ce n'est qu'ensemble, qu'ils pourront créer le document final et adapté à l'objectif premier. En plus d'apporter des compétences techniques pures, avec la publication assistée par ordinateur (PAO), l'infographiste est aussi là pour éclaircir avec son client ses idées et l'ambiance graphique qui permettra de les mettre en valeur.

L'important dans le message

... C'est qu'il reflète la personnalité du commanditaire. Celle-ci doit pouvoir se ressentir autant dans le texte, sa façon d'exprimer les idées, que dans la composition (l'agencement des différents éléments, entre eux et sur l'espace de la feuille).

Nous commençons par quoi ?

D'abord par des essais, esquisses, puis des pistes graphiques. Cela permet de vérifier si le message à traiter a bien été saisi, et ce qu'il reste à ajuster. Personnellement, arrivée à cette étape, je préfère un écrit plutôt qu'un entretien oral. En écrivant ses impressions et idées, on peut souvent mieux poser ses mots, les choisir en fonction de ce qu'on veut transmettre, et par cette réflexion mieux préciser ce qu'elle attend de mon travail.

Ce qu'il faut garder à l'esprit

... C'est que le support est destiné à être vu et lu par d'autres personnes. Celles-ci doivent pouvoir comprendre de qui, de quoi on parle et où est-ce que cela se passe, sans avoir le propriétaire du document à ses côtés…

@ bientôt sur les tutos d'illustraprint 🙂

> Pour vous abonner : clic 🙂

PHP Code Snippets Powered By : XYZScripts.com